Notre conseil : Pour convenir à un usage extérieur, le bois doit être classé au minimum en classe IV, ce qui garantit qu’il pourra résister au contact direct avec le sol et l’eau et résistera aux champignons. La classe V est recommandée pour les terrasses en bord de mer.

Quelle classe de bois pour terrasse extérieure ?

Quelle classe de bois pour terrasse extérieure ?
image credit © unsplash.com

Quelle classe de bois pour le Douglas ?. Ses grandes qualités techniques en font un matériau privilégié pour les constructions extérieures. Dit de « classe naturelle 3 », ce bois est naturellement résistant dès le plus jeune âge. Lire aussi : Construire une terrasse en bois arrondie. Aucun traitement n’est donc nécessaire : il ne moisit pas, résiste au froid, aux intempéries, aux insectes et aux champignons…

Classe 4 : Les bois de classe 4 sont des bois pouvant être en contact permanent avec l’eau douce, ces bois sont plus stabilisés, ils sont imputrescibles. Certains le deviennent à l’aide d’un traitement, comme le pin sylvestre ou à l’aide d’un procédé, comme le bois de frêne chauffé à chaud.

Massaranduba est une autre essence pour votre terrasse en bois exotique. Originaire également d’Amérique du Sud, le bois de Massaranduba résiste à l’eau salée, c’est pourquoi on le retrouve fréquemment dans les constructions en bord de mer (Classe 5).

Quel bois européen pour terrasse ?. robinier, chêne, châtaignier… Dans nos forêts tempérées européennes poussent des essences dont les propriétés sont idéales pour une terrasse en bois. En plus d’offrir un excellent rendu, les feuillus européens bénéficient d’une bonne résistance et sont écologiques.

Le PIN SYLVESTRE est originaire du Nord de la France. C’est l’essence la plus utilisée pour les terrasses car son bois est tendre, facile à couper et peu coûteux. N’étant pas naturellement imputrescible, il doit être traité pour ne pas être victime des champignons, des insectes et de l’humidité.

Quel bois ne pourrit pas ?. Le bois de chêne blanc se caractérise par le fait qu’il ne pourrit pas, c’est aussi la raison qui l’a rendu rare et menacé d’extinction aujourd’hui, car il était autrefois utilisé pour la production de fûts, de récipients et de planchers.

Le pin, le mélèze, le douglas, le Western Red Cedar, le châtaignier et le chêne représentent un bon compromis pour les revêtements extérieurs, même sans traitement. Le sapin blanc et l’épinette nécessiteront une protection pour pouvoir durer dans le temps.

Comment faire terrasse Surelevee ?

2. Réalisez les fondations de votre terrasse sur pilotis Voir l'article : Construire terrasse bois pilotis.

  • Marquez l’emplacement de la terrasse au sol à l’aide d’un cordeau à craie.
  • Marquez les emplacements des poteaux de support sur le sol.
  • Creusez un trou à chaque endroit de 40 cm de profondeur.
  • Préparez du béton.

Une terrasse surélevée se définit par sa hauteur par rapport au niveau du sol : à partir de plus de 60 cm de ce dernier.

Les poteaux (tout comme la structure à venir) sont traités classe III, c’est-à-dire en bois extérieur, sans contact avec le sol, et avec la possibilité d’une humidité fréquemment supérieure à 20%. La section de ces poteaux est de 15 x 15 cm.

Quel bois pour construire une terrasse sur pilotis ?. Le bois de classe IV est recommandé pour une installation horizontale à l’extérieur en contact avec le sol ou avec une source humide prolongée. Un bois de classe V sera recommandé pour une terrasse sur pilotis, pontons et piliers d’immersion.

Quelle hauteur minimale pour une terrasse en bois ? La hauteur minimale varie de 40 à 65 mm. Selon le DTU 51.4, il doit correspondre au minimum à : 1,5 fois l’épaisseur des lames de terrasse, 6 fois le diamètre de la vis de fixation des lames + 10 mm.

Comment faire une terrasse sur un terrain en pente ?. L’idéal est de créer une très légère pente de la future dalle vers le côté opposé à la jardinière. Ainsi, l’eau de pluie coulera le long des solives et pourra s’évacuer d’elle-même. Réglez la hauteur des planches de coffrage et vérifiez la pente avec le niveau à bulle.

Classiquement, une terrasse en bois est constituée de planches de terrasse fixées à une structure (constituée de solives). La double-structure consiste à mettre en place deux « couches » de solives : un premier lit de solives, puis au dessus et à 90° un second lit de solives, puis les planches de terrasse.

Quelle solive pour terrasse bois ?

Épaisseur de la lame Ceci pourrez vous intéresser : Comment installer une terrasse en bois. Hauteur minimale de la solive Lambourdes en bois exotique
19 à 23 mm 40 mm 45cm
19 à 27 mm 46 mm 55cm

Comment redresser des solives ?. Pour éviter le détachement, prenez des vis qui font 2,5 fois l’épaisseur de votre lame. Espacez vos planches de 4 à 6 mm : le bois est vivant, il gonflera et se dégonflera au gré des saisons. L’eau doit pouvoir circuler, s’évaporer. Si une planche de terrasse tourne, vous pouvez la redresser à l’aide d’une sangle à cliquet.

Les bois propices à la réalisation d’une terrasse sont nombreux. Pin, douglas, robinier, mélèze et châtaignier sont des essences avec un indice de résistance idéal en milieu humide 3 ou 4. Certaines de ces essences (comme le pin), auront besoin d’un traitement en autoclave pour être parfaitement adaptées.

Terrasses sur solives et poteaux Les terrasses surélevées ou encore les terrasses sur pilotis doivent être réalisées avec un cadre à solives d’une section minimum de 45x145mm à 58x190mm. Cette ossature repose sur des points d’appui tels que des poteaux en bois de section 120 × 120 mm, mais aussi des plots en béton.

Quel support pour terrasse en bois composite ?. La pose de solives : dans le cas d’une terrasse composite, les solives sont indispensables. Prenant la forme de traverses en bois, elles servent de support aux lames composites. Ils doivent donc être installés perpendiculairement à la direction des lames.

Comment calculer l’entraxe des poutrelles ?. Ainsi, si une poutrelle a une épaisseur de 60 millimètres, il est possible d’espacer les plots de 60 à 70 centimètres. En revanche, si son épaisseur n’est que de 40 millimètres, alors l’espacement entre chaque plot sera moindre, de l’ordre de 40 à 50 centimètres.

L’espacement entre les solives doit être de 50 cm lors de la pose. Cet entraxe peut être réduit à moins de 40 cm pour des solives plus fines et pour une terrasse plus rigide.

Quelle section de poutre pour une terrasse ?. Les terrasses surélevées à plus de 60 cm du sol doivent être réalisées avec une ossature à poutres d’une section minimum de 45x145mm. Ce cadre est basé sur des points d’appui tels qu’un support mural et des poteaux en bois.

Comment construire une terrasse surélevée en bois ?

Comment faire une terrasse Surelevee ?. Un patio surélevé nécessite une fondation stable, dans laquelle les poteaux de support sont ensuite placés à un mètre d’intervalle. Cela nécessite de creuser un trou, de le remplir de sable pour une fondation de niveau et de gravier pour le drainage.

Le bois le plus utilisé pour les structures de terrasses suspendues est le pin traité classe IV, que vous reconnaîtrez à sa couleur jaune-vert. « Le pin traité est très résistant et sans entretien.